Aktuelles

L’insidieux virus

Chers membres, chers amis,

Qui aurait pensé il y a encore un mois qu’un infime virus invisible aurait pu complètement changer notre quotidien et provoque une pandémie à échelon mondial ? A l’heure actuelle, une vague d’épidémie liée au Covid-19 se déferle sur toute la planète à la vitesse d’un cheval au galop. A ce stade la mondialisation a parfaitement fonctionné de façon exemplaire !

Par conséquent, nous devons nous habituer à des restrictions, des privations dans nos sorties et les contacts sociaux, pas de déplacement sans laisser-passer, pas de cinéma ni théâtre, pas de bons petits plats au restaurant, pas de voyage, impossible de traverser les frontières et ceci jusqu’à nouvel ordre. L’incertitude de savoir combien de temps la situation va durer et la peur qu’elle puisse encore empirer nous cause bien des tracas.

Une chose est sûre, notre vie ne sera plus jamais comme avant, nous allons remettre en cause notre comportement et réfléchir sur de nombreuses activités qui nous semblaient normales jusque-là et décider de façon consciente s’il est vraiment nécessaire de continuer ce train de vie qui cause des inégalités sociales et met en danger le climat de notre planète.

Certes le confirment provoque des conflits entre les divers membres de la famille du fait que l’on soit entassés les uns sur les autres et manque d’exercice. Il faut bien structurer sa journée afin de ne pas sombrer dans un gouffre et une inertie virale. Et surtout rétrograder d’un cran notre rythme de vie infernale. Toujours plus, toujours plus haut, toujours plus beau, cela mène où au bout du compte ?

Donc je suis parfaitement convaincue que la crise actuelle n’apportera pas seulement des inconvénients et que nous en sortirons grandis et plus sages. Au bout du compte la planète nous remerciera d’avoir mis un frein notoire sur le gaspillage et la pollution atmosphérique et elle se remettra d’une grande période de convalescence. N’est-ce-pas ce que nous voulions toujours donner en héritage aux générations qui nous suivent ? Certes nous souffrons d’une perte de liberté dans nos mouvements, mais nous retrouvons par ailleurs – comme en récompense – une grande liberté d’esprit, de pensée hors des chemins battus, du fait que nous avons plus de temps à disposition, nous sommes plus inventifs dans la situation de crise et sortons de notre zone de confort et développons des activités que nous avions longtemps mis au panier (jeux de société en famille, balades dans la nature lorsque le temps nous le permet) et surtout nous avons davantage de temps à consacrer à la famille, son partenaire et ses enfants, et de se mettre à l’écoute des besoins des uns des autres. N’est-ce pas plus important que la consommation à outrance dont nous sommes témoins ou victimes. Le tourbillon de la vie nous empêche souvent de réfléchir sur ce qui est important où pas. Alors revenons à l’essentiel ! Et nous trouverons notre bonheur dans les petits riens de la vie.

J’espère que d’ici le mois de mai, nous pourrons reprendre successivement nos activités et nous aurons bientôt la joie de se revoir.

Heureusement, le printemps est là et la nature n’est pas contaminée par le virus.

Bien amic’allemand

Marie-Pascale

Tourneboule
Schreibe einen Kommentar