Non classifié(e)

L’ecrivain alsacien Martin Graff est mort

Il y a environ 10 ans quand l’audience écouta attentivement un artiste alsacien qui présenta des extraits de son œuvre dans le cadre de la Schauenburger Märchenwache et dans le CDI du Lycée Albert Schweitzer à Kassel. Il se nommait lui-même un «Grenz-vagabund», un migrant culturel et bilingue entre les deux pays, la France et l’ Allemagne.

Ce mois d’aôut, Martin Graff, connu pour ses livres, ses films, dans la presse et sur scène de théâtre et de cabaret, mourût à l’âge de 77 ans dans sa maison dans la vallée de Munster, en Alsace, souffrant d’une courte maladie grave.

Tous et toutes qui s’intéressent à ces deux pays, à l’histoire particulière de la région frontalière alsacienne, qui estiment important la tolérance et le respect mutuel au-delà des frontières, ont perdu un représentant important de ce rêve humanitaire et européen. Martin Graff travaillait et commentait sans cesse les problèmes historiques et actuels, assaisonnés de son humour et sa fantaisie. Ses idées vont demeurer dans son œuvre divers et l’internet nous permet de les rencontrer, aussi à ceux qui n’avaient pas la chance de son amitié.

Suivez les liens suivants pour plus d’informations

https://www.swr.de/swraktuell/baden-wuerttemberg/suedbaden/meldung-55846.html

https://martin-graff.eu/

Texte: Renate Wichert

Écrire un commentaire